Dans le cadre de son activité archéologique, Archéotech est amenée
à documenter et à illustrer le mobilier archéologique issu des investigations qui lui sont confiées. Les technologies de numérisation tridimensionnelle offrent des possibilités jusque-là inégalées dans
leur rapport prix-performance.

De nouvelles approches scientifiques peuvent être abordées avec,
par exemple, la comparaison virtuelle d’objets de même provenance ou la qualification des morphologies de leur surface.

Archéotech est partenaire scientifique du Centre de recherche
et restauration des musées de France (C2RMF). Dans ce cadre,
elle a numérisé et analysé de nombreux objets et contribué à lever
certaines inconnues historiques et scientifiques.

Avec la numérisation sont facilitées les copies numériques
à différentes échelles et dans divers matériaux ou de créer des
catalogues d’objet en 3 dimensions disponibles via Internet.